Thèmes et domaines d’interventions

Thèmes d’intervention (exemples)

  • Mise en œuvre de la transversalité (culture, éducation, sport) : établir les conditions d’un dialogue constructif entre des opérateurs qui détiennent des cultures professionnelles et des valeurs différentes ;
  • Développement d’écosystèmes numériques inclusifs : réaliser une adéquation entre les discours sur la coopération et le service aux publics avec la configuration des interfaces web ;
  • Médiation culturelle : de l’artiste aux publics, analyser le spectre des interactions qui engagent les opérateurs culturels, sociaux et les spécialistes de la ville ;
  • Sociologie des publics : repenser la relation aux publics en contexte urbain, périurbain et rural dans une période de mutations ;
  • Travailler ensemble : désamorcer les malentendus liés aux différences de culture professionnelles, aux classements en termes de légitimité et de champ d’intervention ;
  • Le genre comme catégorie d’intervention publique : inclure la dimension des rapports entre les femmes et les hommes dans la conception, l’aménagement et la gestion des espaces urbains ;
  • L’accueil de l’Autre : prendre en compte l’altérité dans tous ses aspects de la mise en œuvre de politiques publiques.
  • Analyse de pratiques professionnelles : travail sur le travail des agents en lien avec leurs représentations, leurs valeurs et les difficultés rencontrées ;
  • Langage, mots et slogans : doit-on fatalement se satisfaire des éléments de langage préfabriqués, des slogans du marketing polymorphe et de la langue grise des institutions ?
  • Formation de formateur en danse : appréhender les dimensions anthropologiques des danses, du corps en mouvement et des relations à l’Autre ;

Domaines d’intervention (exemples)

  • Associations culturelles : Fédération des musiques et danses traditionnelles (FAMDT), Tangopostale, Conférence des évêques de France ; Ballets d’Europe ; Kendal’ch ; Conférence des Évêques de France ; Les Francas (Vaucluse) ;
  • Collectivités territoriales : CG Gironde, Direction des affaires culturelles de la ville d’Auxerre. GIP Politique de la ville, Marseille ; Réseau des médiathèques de Saint Quentin en Yvelines ;
  • Éducation nationale : Rectorat Aix-Marseille, CROUS Aix-Marseille ; École supérieure du professorat et de l’éducation (Aix-en-Provence) ;
  • Fonction publique territoriale : CNFPT Nancy – Institut national spécialisé des études territoriales (INSET)
  • Opérateurs culturels : Théâtre Grand T (Nantes), Théâtre du Merlan, Carré Culture (Marseille), Oracle (réseau européen d’opérateurs culturels), Festival d’Ile de France, Festival Géo cinéma (Bordeaux), Arts vivants et Départements, EPCC Chemins du patrimoine en Finistère, Pavillon Noir, Festival d’accordéon de Rennes, Médiathèque du Tonkin (Villeurbanne) ; Pôle industries culturelles et patrimoines ;
  • Organismes de formation : École du Renouvellement urbain, Grande école des métiers des arts et de la culture, Agence régionale du spectacle vivant Paca, Audencia Nantes – School of Management ; Digital Campus (Paris ) ;
  • Secteur social : Culture du cœur 13 ; Foyers ruraux Rhône-Alpes, MJC de Pau, MJC d’Aubagne, Centre social de Miramas, Centre social de Port de Bouc ; IRTS ;
  • Tourisme : Parc Naturel Régional Anjou-Touraine.